|

D'aventures en aventures...

26 mars 2014




Dans Le Comptoir Digital du 21 mars dernier, Stéphane, chroniqueur délicat de l'émission, nous donnait  sa vision toute particulière des sites de rencontres... 


VincentBézard en fit de même. Sa chronique est disponible sur Creative Technologist.
Vous pouvez retrouver le podcast de cette émission spéciale "Sites de Rencontres" sur Comm'Des Mots et sur le site de Radio CampusParis.


Chère Jessica , cher Raphaël, chers auditeurs accoudés au Comptoir Digital, cher Saint-Amour, c'est presque de circonstance, monsieur le juge des affaires familiales, bonsoir !

Alors que notre ami, pardon l'animateur de cette charmante émission, m'apprenait que nous allions deviser Sites de rencontre, je me suis dit qu'il n'était pas possible que je ne m'inscrivisse (imparfait du subjonctif, c'est toujours la classe) point pour y rencontrer l'âme soeur ou un ptit plan pour la soirée puisque mon télé Z connecté m'apprenait qu'il n'y avait rien à la télé... Il faut bien que ces sites où se regroupe une partie de la détresse amoureuse, de la misère sexuelle et de la volonté baisophile du soir servent à quelque chose.
Alors, je m'en allais, comme à mon habitude, chasser la gueuse sur les terres gastes de Meetic, qui est loin d'être un Attractive World, puisque ça ne Match pas souvent pour adopter une demoiselle, ou un labrador à l'oeil vif. Autrement, il restera Le Bon Coin... 



Mais je crois que j'ai confondu avec la SPA ou avec d'autres sites où l'humain se vend et vend ce qu'il peut pour ne pas déplaire trop. Celles et ceux qui plaisent vraiment sont sur Gleeden ou sur Rencontresdedroite (si, si ça existe) pour ne se rencontrer qu'entre sarkophile ou carlaphile, ce qui revient à une forme de mariage pour tous. Boutin, cependant, semble ne toujours pas être inscrite, ses frères et cousins étant déjà en couple.
Donc, au cours de ma balade, le cœur ouvert à l'inconnu, j'avais envie de dire bonjour à n'importe qui (oui, j'avais mis que je suis fan de Joe Dassin sur ma fiche pour que ça matche bien dans l'algorithme argument de vente).... et on m'a promis 397 belles histoires d'amour par jour. J'ai donc commandé du viagra et des vitamines, on ne sait jamais, 400 plans dans la journée, vaut mieux être chômeur et en forme... 



Mais je n'ai pas été prévenu sur les divorces, les plans d'un soir et autres collectionneurs d'objets d'art du mont Saint-Michel qui y trouvent l'âme sœur ou frère... j'étais déçu. Si, vraiment déçu. 

Alors, je me suis envolé vers d'autres cieux plus attractifs pour un monde de gens beaux, propres sur eux, pas malades autant que possible, qui se recommandent entre eux et s'acceptent à l'entrée. Les chabada chabada chers à lelouche, pour quelques dizaines d'euros à la louche, résonnent en moi. Je ne serai plus seul sur le sable, les yeux dans l'eau... 

Mais tous ces membres qui se refilent des recommandations et des chlamydiae, ça fait un peu club échangiste quand même... Mais à coeur vaillant rien d'impossible... Alors, je m'en vais me faire filtrer par des gens qui savent qui je suis et ont un vrai potentiel de jugement. Mais je n'y vois rien d'autre qu'un autre argument, mon côté taquin sûrement, qui masque la réalité de l'évolution de la relation humaine, du couple, actuellement. 

Parfois merveilleux, heureusement, parfois ultra glauque avec ces catalyseurs permettant des rencontres facilitées et stigmatisant une partie non négligeable des travers sociétaux, du narcissisme patenté dont ils sont, en fait, un accélérateur. 

Alors, encore déçu, je pars. Je ne m'enfuis pas, je vole. Oui, j'aime aussi Michel Sardou. C'est fédérateur pour plaire sur les site de rencontre des fans du Connemara... Autant que le Flunch de Vélizy 2 pour sceller un beau roman d'amitié qui commence entre nous (c'est beau Elsa et Glenn Medeiros quand même, un modèle de rencontre).



Bref, trêve de plaisanterie, j'ai donc rempli ma fiche. je voulais une brune, aux yeux gris, pas bleus, mais gris, avec taille, poids, âge et passion précise. Je collectionne en effet les figurines d'art ouzbèke produites entre 1736 et 1775, l'âge d'or de la figurine ouzbèke... et là... personne.
Si le futur produit humain que l'on me vend dans l'abonnement n'a pas une vraie passion pour ces figurines ouzbèke, ça ne peut pas coller. Alors je reste seul. 

Heureusement, il reste les bistrot et l'humanité des comptoirs pour me sauver de cette gabegie humaine, et j'y ai trouvé une demoiselle, mais en Ouzbékistan, ça m'a coûté un bras ce produit. j'aurais mieux fait d'aller à Rungis, il doit y avoir de la rousse ou de la brune pas cher en ce moment . Ah la la, pas simple quand même les rencontres.

On me vend de la rencontre, mais c'est la solitude qui finalement rentabilise les sites en engendrant encore plus de paranoïa, de méfiance, de névroses, de renfermement, de repli sur soi parce qu'il n'est pas dans l'intérêt des marieuses de me donner de la bonne marchandise... autrement, comment vivraient-elles ? Je vous le demande ? Il est vrai que le marché de l'exploitation de la solitude s'engendre de lui-même, et le vivier est infini. 

Alors, pour finir cette balade, sur divers sites de rencontre, je vais un peu partout, et on me vend des gens beaux en home page, on vend du sourire, du regard bleu azur pétillant et de la chevelure au vent mauvais de la solitude qui se combat au quotidien. C'est beau l'habillage publicitaire, mais la réalité de l'autre côté de l'écran est tout autre. 

Alors, au comble du dépit, je me déconnectais de ces sites aux belles promesses pour retourner dans la réalité, mieux vaut quetard que jamais, là où l'humain redevient intéressant, là où l'amour n'est pas une marchandise monétisée, là où le sentiment n'est pas feint pour arriver, justement, à ses fins.
Comment ça je n'aime pas les sites de rencontre ? Garçon, siouplé, deux Saint-Amour ! 

Bonne soirée ! 

Stéphane Favereaux, alias le Dr Web.
Chroniqueur pour Criticize-Me





1 commentaire:

C'est vrai ce que vous dites. Les sites de rencontre qui marchent le mieux actuellement sont des sites dit: IRL (In the Real Life) comme meetcrunch et d'autres sites du même genre. Je te conseille donc vivment d'essayer ce genre de site dont une partie est bien sûr virtuelle mais où les rencontres sont bien réelles.

by. Véro

Enregistrer un commentaire

Les Éditorialistes

-----------

 

© 2010 Criticize Me | Design by OOruc.com